Abbattere/Abattre

Abbattere/Abattre
(qu’est-ce que peut un corps?)

Ce qui compte est l’augmentation de la puissance d’agir. Qu’est-ce que peut un corps? qu’est-ce que tu peux, toi, en vertu de ta puissance. G. Deleuze

L’image performée, comme toute création, n’est pas déterminée par une valeur d’usage. Sa théâtralité n’ a pas vocation à produire un message, mais à ouvrier le sens. M. Poivert, La photographie contemporaine

Abbattere/abattre est le résultat d’une résidence de création à distance dans le cadre de Alto Fragile 2013, un dispositif de création pour artistes en résidence et pour spectateurs actifs et participants. Il prévoit l’exposition publique de l’engrenage qui meut un corps dans l’acte de la création artistique.

Je suis le Corps 6. A la troisième étape, tous les autres corps sont présents et résidents au Pan à Naples. Je suis loin, mais en même temps que les autres corps, j’ouvre mon espace, je définie ses limites, je bouge à l’intérieur. Je tiens mon journal de création. Se jeter à bras le corps. Qu’est-ce que peut un corps? Première chose, abattre. [la création est un acte de destruction et de récupération de fragments et détritus].

Les images de Abbattere ne doivent pas être lues comme des symptômes d’opérations menées à bien et documentées. Elles n’invitent pas à prendre en considération l’idée que quelque chose s’est terminé mais au contraire que quelque chose peut encore commencer.

Méthode : disposer l’opération, puis secouer provoquer odeur et poussière de marbre. Où, qu’est-ce qui, comment et quand tombe si j’abats, je frappe et je ne réanime pas. 29 formes de mouvements. Mixed media sédimentés: geste, matière, présence s’accumulent petit à petit, ensuite la photographie les compacte. C’est le dernier état sédimentaire.

En savoir plus (It/Fr)